retour


L'Oeuvre du sixième jour
Dès que le chien fut crée, il lécha la main du Bon Dieu et le Bon Dieu le flatta sur la tête : Que veux-tu, chien ?

- Seigneur Bon Dieu, je voudrais loger chez toi, au ciel, sur le paillasson devant la porte.

- Bien sûr que non, dit le Bon Dieu, je n'ai pas besoin de chiens, puisque je n'ai pas encore crée de voleurs.

- Quand les créeras-tu Seigneur ?

- Jamais, je suis fatigué, voilà cinq jours que je travaille. Il est temps que je me repose. Te voilà fait, toi, chien, ma meilleure créature, mon chef d'oeuvre, mieux vaut m'en tenir là. Il n'est pas bon qu'un artiste se surmène au délà de son inspiration; si je continuais à créer, je serais capable de rater mon affaire. Va chien, va vite t'installer sur Terre et sois heureux.

 

Le chien poussa un profond soupir :

- Que ferai-je sur Terre, Seigneur ?

- Tu mangeras, tu boiras, tu croiras et tu multiplieras.

Le chien soupira plus tristement encore.

- Que te faut-il de plus ? ....

- Toi, mon seigneur, Maître. Ne pourrais-tu pas, toi aussi t'installer sur Terre?

- Non, dit le Bon Dieu, non chien, je t'assure, je ne peux pas m'installer sur Terre pour te tenir compagnie. J'ai bien d'autres chats à fouetter....Ce ciel, ces anges, ces étoiles, je t'assure c'est tout un tracas.

Alors le chien baissa la tête et commença à s'en aller. Mais il revient:

- Ah, si seulement, Seigneur Bon Dieu, si seulement il y avait là-bas un espèce de maître de ton genre ?

- Non, dit le Bon Dieu, il n'y en a pas....

Le chien se fit tout petit, tout bas et supplia plus près encore :

- Si tu voulais Seigneur Bon Dieu, tu pourrais toujours essayer...

- Impossible, dit le Bon Dieu, j'ai fait ce que j'ai fait, mon oeuvre est achevée, jamais je ne créerai un être meilleur que toi...Si j'en créais un autre aujourd'hui, je le sens dans ma main droite, celui là serait raté...

- Seigneur Bon Dieu, dit le chien, ça ne fait rien qu'il soit raté, pourvu que je puisse le suivre partout où il va et me coucher devant lui quand il s'arrête.

Alors le Bon Dieu fut emerveillé d'avoir crée une créature aussi bonne et il dit au chien :

- Va, qu'il en soit fait selon ton coeur. Et, rentrant dans son atelier, il créa l'homme....

L' homme est raté naturellement, le Bon Dieu l'avait bien dit....

Mais le chien est joliment content..........

Haut de page