Retour Liban l 'Eternel Byblos Baalbek Aanjar Poèmes Accueil


T Y R

" Métropole de la Phénicie " des temps passés, chantée pour sa grande beauté, TYR , émerge aujourd'hui de la poussière des siècles.

A l'origine, Tyr était constituée d'une partie continentale et d'une autre, insulaire, non loin de la côte.Pour agrandir la ville, Hiram, roi de Tyr, relia deux îles et plus tard gagna sur la mer de grandes étendues de terre.

C'est à ce même Hiram que Salomon fit appel pour bâtir le temple de Jérusalem, et son palais.Un commerce maritime florissant, plusieurs colonnes en méditerranée et en Atlantique, la production de la teinture poupre et l'industrie du verre firent de Tyr une ville riche et prospère.Elle devint rapidement le centre de commerce maritime et terrestre le plus important de la Méditerranée orientale.

Au cours du 9e siècle av.J.C. , Tyr étendit son empire sur toute la Méditerranée et fonda Carthage.

Au début du 6e siècle av. J.C. , Nabuchodonosor, roi de Babylone, assiéga la ville pendant treize ans.Plus tard, Alexandre le Grand, tentera vainement, durant sept mois , de la prendre d'assaut.Il ne put en venir à bout qu'en reliant la partie insulaire au continent par une digue qui permit à ses machines de guerre d'arriver au bas des formidables murailles de la ville.

 

Les vestiges de la Tyr romaine sont les témoins muets de la grandeur passée de cette ville.Tyr vestiges romainsLes vestiges romains de Tyr sont d'une telle importance qu'aucun effort n'est epargné pour les préserver:

un arc monumental Tyr Arc monumental

la route romaine menant à l'ancienneTyrTyr route romaine

Dans la grande nécropole de la cité, on a découvert, à ce jour, des centaines de pierres sculptées, et des sarcophages de marbre des périodes romaines et byzantine.Tyr  sarcophage

Plusieurs de ces sarcophages portent des inscriptions grecques indiquant le nom et le rang du défunt.Parmi elles, on relève ceux de riches fabricants de pourpre.

D'autres sarcophages portent des sculptures illustrant certains épisodes de la vie d'Achille extraits de l'Illiade d'HomèreTyr  sarcophage2notamment celui où le roi Priam de Troie offre de précieux présents à Achille, pour lui racheter le corps de son fils Hector.La "Rançon d'Hector" était l'un des thèmes favoris de l'art funéraire de l'époque, ce qui indique combien la notion de survivance de l'Ame était ancrée dans l'esprit des Grecs et des Romains.

 

L'un des plus grands hippodromes de l'époque romaine a été récemment mis au jour à Tyr.Construit au cours du 2e siècle de notre ère, il fut recouvert avec le temps, par six mètres de sable apporté par les vents.Tyr  HippodromeCet hippodrome, conçu pour les courses de chars, en forme de U ou d'épingle à cheveux, pouvait contenir plus de vingt mille spectateurs.

Un axe spinal, marqué à ses extrémités par des bornes de pierre (metae) , divisait le parcours en deux voies.La course consistait à accomplir sept fois le parcours.Le moment le plus dangereux était celui où les chars couraient à toute vitesse autour des metae pour repartir en sens inverse : c'est là que des accidents spectaculaires avaient souvent lieu.

La Tyr romaine est ainsi préservée pour que les générations actuelles et futures puissent la voir et l'admirer.


haut Haut de page de page

marqueur eStat'Perso